Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Conseil Départemental de l'Yonne 2016

Budget 2016

Budget 2016

Le budget 2016 du Conseil départemental s’élève à 425 millions d’euros. Par ses missions, le Département est présent dans la vie de tous les Icaunais, de l'enfance au grand âge.

• Enfance et famille

Enfance et famille

59,44 millions d’euros

Le Conseil départemental a pour mission de garantir la protection de l’enfance en proposant des dispositifs adaptés aux besoins des jeunes et de leurs familles. Il leur apporte un soutien matériel, éducatif et psychologique. Il accompagne les majeurs de moins de 21 ans confrontés à des difficultés familiales, sociales et éducatives. Il est chargé de l’agrément et du suivi des assistantes maternelles et familiales. Il accompagne les femmes enceintes à domicile ou en consultation, réalise des entretiens prénataux, rencontre les jeunes parents, assure des consultations infantiles préventives, des bilans de santé en écoles maternelles, et permet l’accès à la contraception des ados… Il reçoit enfin les informations préoccupantes concernant l’enfance en danger.

• Personnes handicapées

Personnes handicapées

49,76 millions d’euros

Le Conseil départemental agit pour l’autonomie des personnes en situation de handicap. Il travaille à éviter les ruptures dans les parcours de vie et a été retenu comme territoire pionnier de l’action "Zéro sans solution" pour les personnes handicapées, jeunes ou adultes. La MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), présidée par le président du Conseil départemental, est un lieu d’accueil, d’information et d’accompagnement pour l’accès aux droits. Elle est installée à Perrigny et compte des antennes de proximité. La MDPH reçoit et traite les demandes d’allocations, orientations et prestations. La PCH (Prestation de compensation du handicap) est versée par le Conseil départemental. Le Département octroie l’aide sociale à l’hébergement pour les personnes en difficulté financière.

• Personnes âgées

Personnes âgées

59,87 millions d’euros

Le Conseil départemental assume le rôle de chef de file pour toutes les actions en faveur des personnes âgées. Il contribue à leur qualité de vie au sein des établissements et participe aux efforts pour faciliter leur maintien à domicile. Il verse l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) pour couvrir tout ou partie des dépenses liées à la dépendance. Lorsque les ressources des personnes âgées ne permettent pas de couvrir les frais d’hébergement, il octroie l’aide sociale à domicile, en famille d’accueil ou dans les établissements habilités.

• Insertion, RSA et prévention des exclusions

Insertion, RSA et prévention des exclusions

66,27 millions d’euros

Le Département est le spécialiste des missions sociales, exercées principalement dans les Unités territoriales de solidarité (UTS) pour être au plus près de la population. Les missions prévention des exclusions et insertion sociale et professionnelle ont pour premier objectif de prévenir la marginalisation en aidant les personnes en difficulté à retrouver ou développer leur autonomie de vie, pour faciliter leur intégration dans la société. Le deuxième est de les accompagner dans leur parcours d'insertion pour un retour vers une vie sociale et professionnelle durable. Le Conseil départemental verse le RSA (Revenu de solidarité active) à plus de 12 000 foyers icaunais, un chiffre en augmentation du fait du contexte économique nationalement dégradé.

• Éducation, collèges, transports scolaires

Éducation, collèges, transports scolaires

55,47 millions d’euros

Offrir le meilleur cadre scolaire aux jeunes Icaunais, telle est la volonté du Conseil départemental. Responsable de la construction, de la réhabilitation, de l’équipement et du fonctionnement des collèges publics (et privés pour le fonctionnement), il est également en charge de leur entretien général et technique et de la restauration. Il est responsable des transports scolaires (ceux-ci seront transférés à la Région à la rentrée 2017), mène des actions éducatives auprès des jeunes et délivre des bourses.

• Entretien des routes

Entretien des routes

33,14 millions d’euros

Le Département gère et entretient les 4 850 km du réseau routier départemental. Été comme hiver, les agents sillonnent le département pour surveiller, réparer et entretenir… Le service routier départemental s’appuie sur l’Agence territoriale routière spécialisée d’Appoigny et six ATR à Auxerre, Avallon, Joigny, Tonnerre, Toucy et Sens.

• Économie et tourisme

Économie et tourisme

3,71 millions d’euros

Le Conseil départemental perd la compétence économique suite à la nouvelle organisation institutionnelle. Il va dorénavant concentrer son action vers l’équipement et l’aménagement du territoire, avec le soutien aux zones d’activité portées par des collectivités, l’aménagement numérique et la téléphonie mobile. Le tourisme est un secteur porteur dont il partage la compétence avec la Région et à partir du 1er janvier 2017 les intercommunalités.

• Aménagement du territoire

Aménagement du territoire

7,42 millions d’euros

Il comprend les aménagements fonciers, le renouvellement urbain, les aides aux communes pour lesquelles le Département s’est engagé et qu’il continue d’honorer, la politique territoriale, les transports urbains, l’électrification rurale et le logement.

• Aménagement numérique

Aménagement numérique

5,34 millions d’euros

Le Conseil départemental a mis en place un programme d’aménagement numérique de l’Yonne afin de permettre aux secteurs ruraux de bénéficier également du très haut débit (les opérateurs privés ayant investi les seuls territoires de l’agglomération d’Auxerre et de la commune de Sens). Il intervient aussi pour la résorption des zones blanches en matière de téléphonie mobile.

• SDIS Sécurité

SDIS Sécurité

10,81 millions d’euros

Le SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) est chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Il concourt à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l'évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu'aux secours d’urgence.

• Culture

Culture

6,78 millions d’euros

Le Conseil départemental développe une politique culturelle qui se traduit par la gestion de deux services répondant à une obligation légale : les archives départementales et la bibliothèque départementale. Il œuvre à la mise en valeur de plusieurs sites patrimoniaux : le Château de Maulnes à Cruzy-le-Châtel, le Musée Zervos et la Maison Jules-Roy à Vézelay, le Centre d’études Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye. Il verse des subventions à des associations engagées dans un projet culturel, et apporte une aide dans le domaine de la musique, du théâtre et des enseignements artistiques.

• Environnement, eau, assainissement

Environnement, eau, assainissement

3,69 millions d’euros

Le Département contribue à la préservation du cadre de vie et s’inscrit dans la politique nationale de développement durable. La thématique de la protection de la ressource en eau et de l’amélioration de la qualité des eaux reste prioritaire. La protection de la biodiversité et des habitats naturels est une orientation complémentaire avec la mise en place progressive d’une politique de protection des Espaces naturels sensibles.

• Sport

Sport

3,07 millions d’euros

Le Conseil départemental participe au développement du sport et des actions en faveur de la jeunesse. Sa politique se dirige vers l’ensemble des acteurs sportifs et associatifs du département (clubs, comités)… Il organise également ses propres événements en direction de tous les publics : Yonne tour sport, qui a fêté ses 10 ans en 2015, le Raid des collégiens, Yonne nature sport, Yonne sport seniors ou encore Yonne sport adapté…

• Agriculture

Agriculture

0,54 million d’euros

Tout comme pour l’économie, le Département a perdu cette compétence. Toutefois, il pourra toujours participer au financement des projets d'entreprises agricoles et forestières ou de groupements de producteurs, par convention avec la Région. De même il soutient les filières jouant un rôle majeur en termes de maintien d'industries agroalimentaires performantes, de préservation du tissu rural et de développement de l'attractivité du territoire.

  • Entretien avec André Villiers

    Budget 2016 • Le Président André Villiers revient sur les compétences obligatoires du Département, et la faible marge de manœuvre qui reste aux élus dans la construction du budget.

    Entretien avec André Villiers

Page mise à jour le mercredi 08 juin 2016

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site